Biographie

Après un parcours oscillant entre théâtre, musique, écriture et marionnettes, Jean-Philippe Desrousseaux devient comédien et metteur en scène. Il se forme dans plusieurs cours pour le jeu d’acteur et la marionnette. Il enrichit ensuite sa formation dans plusieurs techniques de marionnettes auprès de plusieurs maîtres en République Tchèque et en Italie. Il a enseigné la marionnette dans plusieurs centres de formation, dont le Scottish Masked and Puppet Center en Ecosse.

Depuis 12 ans il dirige le Théâtre de Marionnettes du Parc Floral de Paris, pour lequel il a écrit et joué une trentaine d’histoires.

Narrateur avec orchestre pour des œuvres classiques et contemporaines (Haydn, Prokovief, Poulenc, T. Harsany, Stravinsky) il a joué et enregistré notamment pour Radio France et à la Salle Pleyel sous la direction de Pierre Boulez.

En 1997, il est l’assistant de Philippe Lénaël, directeur du Printemps des Arts de Nantes, pour monter l’opéra Zémire et Azor de Grétry. En 2005, il met en scène et joue Pierre et le Loup à Paris dans une version pour marionnettes à fils avec l’orchestre des lauréats du CNSMDP.

Jean-Philippe mène une recherche sur le théâtre musical des 17ème et 18ème siècles, avec ou sans marionnettes. Son intérêt se porte sur le Théâtre de la Foire du 18ème siècle ; un répertoire à redécouvrir où se mêle le chant, la comédie et la musique. Il met en scène et joue Polichinelle censeur des théâtres (Carolet, 1737) à Nantes en 2012 ; La Belle-mère amoureuse, parodie de l’opéra de Rameau Hippolyte et Aricie , une production du Centre de Musique Baroque de Versailles en 2014, sous la direction musicale de Mira Glodeanu. Le spectacle est joué à Malte, Paris (Opéra Comique et Amphithéâtre Opéra bastille), au Théâtre Impérial de Compiègne, à Pékin, au Festival Hændel de Halle, dans plusieurs salles d’opéra, festivals de musique baroque et diverses scènes nationales.

En 2015 il écrit, met en scène et joue à l’Opéra Comique La Guerre des théâtres, d’après un opéra-comique de Fuzelier de 1714, avec l’ensemble Les Lunaisiens, sous la direction musicale d’Arnaud Marzorati. Spectacle qui est repris pour la saison 2016-17 à l’Opéra de Nantes/Angers, puis sur les Scènes Nationales de Chambéry, de Dunkerque et au Théâtre Montansier de Versailles.

En 2016 il monte Pierrot Lunaire d’Arnold Schoenberg avec l’Ensemble Musica Nigella (dir. T. Nemoto) pour les Scènes Nationales de Saint-Quentin en Yvelines et de Malakoff. Ce spectacle est repris au Théâtre de l’Athénée en 2017 et reçoit le prix de l’Association Professionnelle de la Critique (meilleur créateur d’éléments scéniques, catégorie Musique). Pierrot Lunaire est joué à nouveau à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille en décembre 2017.

En janvier 2017, il joue dans Atys en Folie ; une parodie d’Atys de Lully, dont il signe l’adaptation et la mise en scène, en fidèle collaboration avec Arnaud Marzorati et les Lunaisiens pour le Festival Baroque International de Malte (production du Centre de Musique Baroque de Versailles). Atys en Folie est repris pour la saison 2017-18 de Nantes/Angers Opéra.

En juillet 2017, à la demande d’Hervé Niquet pour son Festival de Saint-Riquier, il adapte, met en scène et joue, avec Arnaud Marzorati et les Lunaisiens, une « chinoiserie baroque » ; Polichinelle invisible chez le Roi de la Chine, un spectacle comique pour acteur-marionnettiste, chanteur et musiciens.

En juin 2018 à Malte,  il mettra en scène Cendrillon (1810) de Nicolas Isouard pour le bicentenaire du compositeur maltais, au Teatru Manoel, sous la direction musicale de Takénori Nemoto.

Régulièrement Jean-Philippe prête sa voix pour le doublage au cinéma et la télévision.

 

Télécharger
Biographie Jean-Philippe Desrousseaux.pd
Document Adobe Acrobat 237.0 KB

Contact

 ✉   jp.desrousseaux@outlook.fr

☏   06 60 89 78 83